Foot

© Ben STANSALL - Photographe : AFP

samedi 21 avril 2018

Coupe d'Angleterre: Manchester United en finale pour sauver le printemps

Ben STANSALL - Photographe : AFP
Le milieu de terrain de Manchester United Ander Herrera (g) inscrit un but face à) Tottenham le 21 avril 2018

Manchester United a une chance de finir la saison en beauté: après une campagne décevante, les "Red Devils" de José Mourihno se sont qualifiés avec caractère pour la finale de la Coupe d'Angleterre grâce à leur victoire contre Tottenham (2-1), samedi à Wembley.

Le technicien portugais aura désormais l'occasion le 19 mai, contre Chelsea ou Southampton qui s'affrontent dimanche dans l'autre demi-finale, de gagner son troisième trophée en deux saisons à Old Trafford, après la Coupe de la Ligue et l'Europa League la saison passée.

Mauricio Pochettino n'en est pas encore là. Il est toujours bredouille avec les "Spurs". Mais le club du nord de Londres commence à avoir l'habitude: son dernier titre a maintenant dix ans, la Coupe de la Ligue 2008.

Ce n'était certainement pas le match le plus important de la saison au début de la campagne, mais ça l'est devenu ou presque, au rythme des ratés des deux équipes et de la domination sans partage de Manchester City sur la Premier League.

Sans aucune chance en championnat face aux "Citizens", les deux adversaires du jour avaient été piteusement éliminés en huitièmes de finale de la Ligue des champions, Manchester United par Séville, Tottenham par la Juventus Turin.

Pour ce match en forme de bouée de sauvetage, Mourihno avait choisi de faire confiance à Paul Pogba au milieu, après la bonne performance du Français dans la semaine conte Bournemouth (2-0). "La Pioche" était passé à côté de son match lors de la défaite contre West Bromwich (1-0), mais il s'est suffisament repris contre les "Cherries" pour que le technicien portugais lui fasse à nouveau confiance. Sanchez, Lukaku, Young, Valencia et Matic, laissés au repos mercredi, étaient titulaires à Wembley.

- Tottenham débute en fanfare -

Côté Tottenham, Mauricio Pochettino avait fait dans le classique avec notamment son attaque Son-Alli-Eriksen plus Kane en pointe. Seul fantaisie de l'Argentin, la titularisation de Vorm dans les buts à la place de Lloris.

Dans ce duel de haute intensité, ce sont les Mancuniens qui s'en sont le mieux tirés. Sans génie, mais avec une force de caractère indéniable, ils ont réussi à renverser un match très mal engagé après la rapide ouverture du score d'Alli.

Les "Spurs" avaient en effet pris le match par le bon bout avant de laisser les "Red Devils" reprendre pied.

Eriksen, échappé sur la droite, servait Alli, qui coupait parfaitement la trajectoire du centre pour mettre les siens devant après seulement dix minutes.

Devant un José Mourinho furieux sur le bord du terrain, les Mancuniens concédaient plusieurs occasions par Son, Eriksen et Alli, mais ne cédaient pas et revenaient dans le match.

Après plusieurs minutes d'intense pression, Pogba arrachait le ballon à Dembélé et plaçait un centre brossé exquis sur la tête de Sanchez, qui égalisait sans difficulté (25).

Et puis, à partir de pas grand-chose, Sanchez réussissait à servir Lukaku. Ce dernier ratait son contrôle mais Lingard récupérait et laissait à Herrera qui arrivait lancé. Le milieu défensif décochait une frappe à ras de terre qui trompait Vorm pour donner l'avantage aux "Red Devils" (62).

Toujours aussi exalté sur la touche, Mourinho resserrait les boulons et conservait son emprise sur le match. Quand le Portugais a les yeux sur un trophée... pas facile de lui chiper.